Assurance vélo électrique : comment ça marche ?

Les risques de se blesser ou de casser un vélo augmentent avec la croissance des vélos électriques dans la communauté. Les compagnies d’assurance et les législateurs doivent suivre la tendance grâce aux types de vélos électriques. Selon celui que vous possédez, l’assurance peut être nécessaire.

Une assurance vélo électrique : c’est quoi exactement ?

Les assurances pour vélos électriques offrent une protection contre les risques liés à l’utilisation des avantages pratiques des véhicules. Utiliser un vélo électrique n’est pas qu’une question d’avantages. C’est aussi un excellent moyen de se déplacer en ville. Les vélos électriques coûtent cher. Ils sont plus rapides que les vélos ordinaires, de sorte qu’un cycliste peut tomber et endommager son équipement (gants, casques) ou entrer dans une collision avec une voiture ou un piéton. En raison des batteries qu’ils utilisent, les vélos électriques présentent un risque d’incendie. Pour cette raison, les gens doivent souscrire une assurance vélo électrique pour se protéger contre d’éventuels accidents. Bon nombre de ces risques sont inévitables. Cependant, certains peuvent être atténués avec un entretien approprié. Pour plus d’informations, cliquez sur biikee.fr.

Pourquoi faut-il assurer le vélo électrique ?

Les vélos électriques se déclinent en deux variétés : les VAE, ou vélos à assistance électrique classiques, qui apportent une assistance électrique au cycliste ; et les vélos électriques, qui pédalent seuls. Par conséquent, les cyclistes ont besoin d’une assurance vélo en raison des risques associés aux deux types de vélos. Avec un VAE, le vélo électrique reste immobile lorsque vous ne pédalez pas. La puissance de 250 W fournie par le VAE ne fonctionne que si le cycliste pédale à 25 km/h ou plus. Si le pilote freine ou ralentit à moins de 25 km/h, le VAE coupe automatiquement son assistance. Cependant, certains modèles de VAE existent aussi en « Speed Bikes ». Les speed bikes utilisent une puissante assistance du moteur, environ 500 W, qui leur permet de rouler à 45 km/h. Par conséquent, ces vélos ont augmenté leur mobilité à l’aide d’un moteur plus puissant. Les vélos de vitesse sont légalement obligés d’avoir une assurance comme les vélos traditionnels. Cependant, les VAE n’ont pas la même exigence. De plus, les coureurs n’ont pas besoin de produire d’effort supplémentaire s’ils choisissent de le faire. Cela signifie que les coureurs VAE peuvent rouler sans pédaler, tant qu’ils demandent de l’énergie. La garantie dommages aux tiers est incluse dans l’assurance habitation du cycliste. Cela signifie que tous les accidents que le cycliste cause à des tiers avec des vélos électriques sont couverts.

Les documents nécessaires afin d’assurer son vélo électrique

Afin d’assurer un VAE, quelques documents sont généralement requis : le justificatif de domicile et la pièce d’identité. De plus, l’acheteur doit fournir une preuve de la date d’achat et du tarif d’assurance vélo. Des mesures supplémentaires peuvent être prises par les assureurs, comme demander à l’acheteur de fournir le numéro de série et le nom du vélo. Lorsque vous recherchez une couverture d’assurance complète, il est préférable d’aborder le processus de manière logique en examinant les détails de chaque proposition. Il devrait y avoir un montant maximum d’indemnisation qui dépasse tout dommage lié à la batterie ou à l’équipement du cycliste. De plus, tous les détails nécessaires doivent être inclus dans la déclaration. Lorsque vous choisissez la meilleure assurance vélo électrique, vous devez faire attention à sa personnalisation. Pour cette raison, vous devez choisir une entreprise qui propose des politiques qui s’adaptent à vos besoins et à votre vélo électrique spécifique.

Comment fonctionne l’assurance vélo électrique ?

Différentes normes de délai de déclaration s’appliquent aux réclamations liées au vol, aux blessures corporelles ou aux dommages au vélo lui-même. Par ailleurs, fournir des preuves supplémentaires de la réclamation, telles que des photos et une déclaration de la victime, contribue à augmenter les chances de succès. Réserver tôt une assurance vélo électrique est une bonne idée. Les vélos neufs ou récemment achetés nécessitent des assurances spécifiques. Certains contrats d’assurance vélo électrique imposent aux souscripteurs d’utiliser des antivols. Cela nécessite souvent l’utilisation de serrures plus chères et plus difficiles à déverrouiller. En effet, des serrures plus chères découragent les voleurs potentiels d’agir. L’assurance doit inclure une garantie vol. Cela nécessite que le vélo soit bien verrouillé à l’abri des regards indiscrets. Idéalement, ce verrou sécurise à la fois la roue arrière et le cadre du vélo électrique. La serrure doit également se connecter à un point d’ancrage fixe, tel qu’un poteau ou un panneau mural. Les réclamations au titre de cette garantie peuvent s’étendre aux litiges qui sont liés à l’achat ou à l’entretien du vélo. Les assurances vélo peuvent inclure des limites sur la garantie. Par exemple, ces contrats peuvent réduire le prix d’un vélo d’un certain laps de temps, par exemple trois mois. Des rabais mensuels d’obsolescence de 1 % sont disponibles. Des limites de vol supplémentaires peuvent également être incluses dans l’assurance.

L’importance d’un comparateur d’assurance en ligne
Choisir la bonne assurance pour voiture de location