Plus aucune assurance ne veut me couvrir : sont ils dans leurs droits ?

Autrefois, le refus d’un ou deux assurances suffit à faire inquiéter pas mal de gens. Mais actuellement, on compte plusieurs agences d’assurances dans la société, on est donc libres de choisir l’agence qui nous convient le mieux. Plusieurs agences seront prêtes de vous accueillir.

Fonctionnement de l’assurance

L’assurance est un service qui s’unit à des individus par des contrats. Elle établit un contrat avec le souscripteur de façon que celui-ci lui verse une somme en échange de ses services (souvent financiers). Ce service consiste à assurer le client pour les évènements imprévisibles conclu entre les deux parties, appelés « risques ». Dans le domaine économique, c’est le secteur qui regroupe les activités de conception de commercialisation de ce service. Il marche donc en appliquant certaines règles que l’assuré doit suivre à tout prix. En échange du service fourni, le client doit verser une somme d’argent, nommée prime ou cotisation, sans compter les mesures à suivre au moment du contrat. Si celui-ci ne verse pas son prime, il peut faire l’objet d’un refus d’assurance auto, par exemple.

Les différents types d’assurances

Les types de contrats d’assurance les plus fréquents sont :
• les contrats d’assurances de dommage et d’assurance de bien : il correspond à assurer les biens matériels, c’est le cas des accidents d’automobile
• les assurances vies : il s’agit d’assurer la vie des individus engagés, c’est-à-dire le contrat est fondé sur la protection et l’assurance sanitaires du client, ainsi que de recouvrir ses frais en cas de dommages corporels (décès y compris). Le contrat d’assurance est la base des droits et obligations de chaque partie. Il regroupe les règles et les conditions à respecter de façon que le service soit rendu on y trouve principalement :
• la prime à payer
• la prestation à rendre ainsi que le service à garantir l’événement, ou risque à assurer
• la balance des intérêts

Ainsi, si l’assuré ne respecte pas ces règles, il peut recevoir une lettre de refus d’assurance auto par son assureur.

Les droits des agences d’assurances

Il faut bien savoir que les assurances possèdent aussi certains droits, ils peuvent refuser de couvrir à tout moment, si le motif de refus est admissible par le règlement.
Le motif doit être important pour qu’une agence refuse de couvrir une personne. Dans tous les cas, si le dossier du client ne convient pas à la compagnie, refuser est dans son droit. Par exemple, si le souscripteur a des antécédents d’effraction des codes de la route, d’excès de vitesse ou avoir été reconnu responsable d’accidents graves à plusieurs reprises, il est bien évident qu’il soit considéré comme un danger pour l’agence. Ou si le souscripteur est réputé à ne pas accomplir le versement de cotisation comme il faut, l’absence d’assurance auto est inévitable. C’est pourquoi il faut bien savoir respecter mutuellement les articles du contrat, car comme dans le cas précédent, le profil du souscripteur sera dénié par les assureurs, et implique ainsi le refus d’assurance auto par exemple, il sera alors difficile de conduire sans assurance. Dans cette situation, il sera nécessaire de visiter le bureau central de tarification. Cette organisation s’occupera de votre profil et sera capable de vous trouver un assureur.

Bris de glace : que prend en charge l’assurance auto ?
Assurance auto : quelles sont les garanties indispensables ?